histoire d'un parcours

C’est la somme d’un parcours en Recherches et Développement qui a conduit Franck Genser à faire du design aujourd’hui.

D’abord ingénieur, métier choisi au détour de ses études scientifiques, il crée immédiatement, au sortir de l’école, une première entreprise. NAG, ‘non atteint par la gravité’, qui l’emmènera aux quatre coins du monde, il travaillera dans 18 pays. En 1995 il reçoit le Grand Prix de l’Agence Nationale pour la Valorisation de la Recherche, aujourd’hui encore de nombreux stades de football européens (Barcelone mais aussi Arsenal… ) utilisent des sols issus de ses travaux. Il exportera ensuite aux USA ses recherches avec une nouvelle entreprise NARRS.

En 2005, fatigué de courir le monde, saisi d’une nouvelle fulgurance il crée Protagoras qui s’impose rapidement sur son marché. C’est une entreprise qui n’a cessé d’innover, avec une croissance à deux chiffres ininterrompue pendant 15 ans.

Comme une vie parallèle, Franck Genser nourrit sa passion pour les Années folles en accumulant les voyages. Il naviguera entre la Chine, le Japon et la Birmanie, avec pour seuls buts de rencontrer des maîtres en laque végétale et de comprendre le travail des belles matières.

En 2016, il décide de créer un atelier laboratoire qui regroupe designers, ingénieurs et artisans d’art. A l’image d’un écloserie de projets, dans cet espace de création il essaye de s’intéresser à ce qui ne fonctionne pas bien, et voir comment y apporter une réponse plus appropriée. Pour créer des choses nouvelles, il faut réfléchir de manière nouvelle.

Classiquement, dans le design industriel, la forme est issue de la fonction. Pour Franck Genser la forme est première. Des évidences, fulgurances émergent. Il explore et creuse les sujets.

Il interroge et dialogue avec l’environnement jusqu’à ce qu’apparaisse une forme claire et parfaitement ajustée :  une Gestalt. C’est en effet à partir de ses études de Gestalt praticien, qu’il à élaboré sa méthode créative. Le travail sur moi a de loin, toujours été le plus rentable.

Travaillant à partir d’une émergence, c’est au prix d’un travail d’ajustement que va naître la création. Empreint d’une grande sensibilité Franck Genser configure la justesse de l’énergie. La puissance esthétique de ses créations s’exprime d’abord dans le champ. Il me semble que celui qui créé transmet quelque chose de son énergie à celui qui regarde ou utilise la forme. Ces objets transmettent de la puissance, de la douceur, un sentiment de sécurité, de l’appui. On se sent bien, disponible et serein.